Si vous allez créer votre logo : lisez ce qui suit afin d’éviter ces 7 erreurs ! Si vous l’avez déjà créé et qu’il rentre dans l’un ou plusieurs de ces critères, c’est qu’il y a de fortes chances que votre logo soit raté !

Si c’est le cas : pas de panique ! Il y a “logo raté, mais qui peut être arrangé” et il y a “catastrophe intersidérale totalement irrattrapable”. La plupart du temps, on est quand même dans le premier cas de figure. Maintenant reste à voir lesquelles de ces 7 erreurs votre logo comporte-t-il ?

Nous avons abordé ce sujet avec Céline de La Rose des Ventes lors d’un Facebook Live que voici :

1 – Votre logo ressemble à une illustration

Un logo est composé de formes simples, de textes à la typographie soigneusement travaillée et d’une à 3 couleurs.

Alors oui, il peut y avoir des exceptions, car le graphisme n’est pas une science exacte.

Mais il faut surtout garder à l’esprit que l’objectif de votre logo est de vous rendre visible et facilement identifiable, dans toutes situations. Ce qui veut dire que même en tout petit, même à une grande distance, il doit être reconnaissable et lisible. La simplicité permet alors au logo d’être plus facilement lu et reconnu. Aussi, plus un logo sera simple, plus il sera mémorisable (est-il nécessaire de faire beaucoup d’efforts pour redessiner les logos de Nike, Apple, ou encore celui d’Instagram ?).

2 – Votre logo pixelise

Si votre logo apparait pixelisé quand vous l’imprimez, alors cela veut dire, la plupart du temps, qu’il a été conçu dans un format de fichier non adapté à l’impression. Un logo doit être conçu en « vectoriel » (avec le logiciel Illustrator par exemple) afin d’éviter ce genre de problème, autrement, il ne pourra pas remplir sa fonction de logo correctement.

3 – Votre logo fait penser à une autre activité que celle de votre entreprise

Votre logo ne doit pas semer le doute dans la nature de votre activité. Souvenez-vous que les gens qui verront votre logo pour la première fois ne sauront pas forcément quel est votre métier. Le logo doit donner une idée assez proche de la réalité. Les ambiguïtés sont donc à éviter.

4 – Votre logo ressemble à celui de votre concurrent

Est-il vraiment nécessaire de vous expliquer en quoi c’est un problème ? Vous allez passer pour un copieur, ou bien l’on risque de vous confondre avec votre concurrent.

5 – Votre logo a une “connotation” accidentelle ou contradictoire

Un exemple très connu est celui du logo TGV qui, lorsqu’on le regarde à l’envers, ressemble à un escargot ! Assez gênant quand on veut représenter la grande vitesse…

tgv logo escargot

6 – Votre logo ne colle pas avec votre stratégie

Le logo fait partie intégrante de votre stratégie de communication. Il est la base de l’univers graphique de votre marque. Si ce qu’il évoque ne colle pas avec votre stratégie, alors vous partez avec une épine dans le pied.

7 – Votre logo est difficile à lire

Je ne le dirais jamais assez :

le but d’un logo est de vous rendre visible et reconnaissable.

Il est donc essentiel que sa lecture soit facile. Pour vérifier cela, testez votre logo auprès de gens qui ne connaissent pas le nom de votre entreprise, et voyez s’ils arrivent à lire votre logo.

Un grand merci à Céline pour cette interview !

Vous avez aimé cet article ? Alors je vous recommande de jeter un œil au webzine Marguin Design and Co. Plus d’info ci-après 🙂 .

Créativement,

Aurore

  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •