Peut-on vraiment vivre de Youtube en 2018 ?

Aujourd’hui j’ai le plaisir de publier cet article écrit par Tony de blogueurmalin.fr. Bonne lecture 🙂

Si tu me connais, tu sais que j’adore ce genre de question. Peut-on vraiment vivre de YouTube en 2018 ? C’est vrai que c’est extrêmement intéressant, surtout quand on voit la masse de web entrepreneur qui se développe de plus en plus.

::::::::::

Certains vivent de leur blog, d’autres de YouTube, il y a aussi Instagram, le e-commerce, les prestations en ligne, bref… C’est un monde un peu fou dans lequel tu vois plein de personnes vivre de leur passion et voyager autour du monde.

Alors c’est vrai que ça fais rêver, mais est-ce que c’est encore réalisable aujourd’hui ?

Je vais peut-être pas t’apporter la meilleure réponse du monde, mais en tout cas j’aimerais t’amener à réfléchir différemment. Tu sais, j’essaye vraiment d’être différent des autres, de sortir du lot et d’aider les créateurs de contenu à faire de même. Peut être que j’y arrive, peut-être pas. En tout cas j’essaye.

::::::::::

 

Vivre de YouTube : la mauvaise façon de penser

Aujourd’hui quand tu dis à quelqu’un « je suis youtubeur » ou « je gagne ma vie avec YouTube », il te voit tout de suite comme un mec qui : soit joue aux jeux vidéos soit fait des podcasts drôles.

Mais c’est tout. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui 95% des youtubeurs qui gagnent leur vie le font uniquement avec la publicité. Alors évidemment, je n’ai aucun problème avec ça.

Mais moi j’ai des valeurs, j’ai envie de liberté, d’indépendance, et je ne veux pas dépendre d’un sponsor ou d’un nombre de vues.

Parce que oui, quand tu gagnes de l’argent avec la publicité tu te retrouves très vite à devoir faire du « clickbate » ou putaclick si tu préfères. Avec des flèches rouges, des gros titres et j’en passe.

Et c’est normal, plus tu as de monde qui visionnent ta vidéo, plus tu gagnes d’argent. Ah oui j’oubliais, tu dois générer des millions de vues chaque mois pour espérer toucher 1 000 à 2 000 euros.

Donc forcément, quand on parle de vivre de YouTube, on finit toujours par se dire que c’est extrêmement compliqué.

Et puis après tu découvres qu’il existe une deuxième méthode pour vivre de YouTube. Une méthode qui te demande beaucoup moins de travail, beaucoup moins de trafic chaque mois et qui peut se mettre en place beaucoup plus rapidement.

C’est ce qu’essayent d’enseigner les « web entrepreneurs » depuis maintenant des années. Avec des tunnels de ventes, de la publicité facebook et des « supers lancements ».

Il est vrai que c’est plus simple que d’utiliser la publicité, mais ça a aussi certaines limites. Si tu ne sors qu’un produit par an, il te faut beaucoup de trafic pour pouvoir étaler tes revenus sur l’année. Et si ton produit échoue, qu’est-ce que tu fais ? Et en ce qui concerne les « tunnels de vente » je n’en suis vraiment pas fan.

Voilà en gros les deux méthodes les plus connues pour vivre de YouTube aujourd’hui. Soit tu utilises la publicité et dans ce cas la tu as besoin de millions de vues chaque mois.

Soit tu crées tes propres produits (en général, une formation) et tu les vends sur YouTube. Mais là aussi tu dois avoir une grosse partie de ton trafic qui achète le seul produit que tu proposes cette année, et autant te dire que tu n’as pas le droit à l’erreur.

Je n’ai rien contre ces méthodes, chacun applique la méthode qui lui plaie et correspond le mieux.

Mais moi, aucune des deux ne me plaisait, alors j’en ai choisi une troisième. Plus simple, plus rapide et plus efficace.

Et non, ce n’est pas une arnaque ni un tour de magie.

 

La meilleure méthode selon moi pour vivre de Youtube en 2018

On a tous des compétences ou des connaissances dans un domaine beaucoup plus avancées que le moyenne. Ça peut être le sport, le chant, la guitare, la rédaction web, le graphisme, le dessin, les habitudes, bref. On est tous meilleurs que les autres dans un domaine précis.

Et quand je dis les autres, je parle essentiellement des débutants. J’ai même lu un jour que si tu lisais les 3 meilleurs livres de ta thématique, tu te plaçais déjà comme plus « expert » que 90 % de la moyenne. Donc même si toi aujourd’hui tu n’estimes pas avoir de compétences plus élevées que les autres, ne vient pas me dire que c’est compliqué d’en acquérir.

Ces compétences que tu as, tu peux les monétiser. Même si tu dois le savoir, c’est important que je fasse un petit rappel. Tout le monde a envie de progresser dans un domaine qui lui tient à coeur, et certains sont même prêts à dépenser de l’argent : cours de chant, cours de danse, de dessin, coach de sport, coach de nutrition, de développement personnel et j’en passe.

Aujourd’hui tu peux vivre de YouTube beaucoup plus facilement, rapidement et efficacement en enseignant ce que tu sais déjà faire dans ton domaine à d’autres personnes qui veulent progresser. Mais pas en vendant 1 produit par an, non non. Je t’ai dit que ça allait être bien plus simple ! En leur vendant 1 produit par mois.

Mais je t’assure, ce produit n’a pas besoin d’être miraculeux, de changer une vie ou de bouleverser celle de tes clients. Il doit juste apporter suffisamment de valeur pour pouvoir être vendu 29€ par mois. Soit sous forme d’abonnement soit en proposant chaque mois un nouveau produit. Mais l’abonnement reste tout de même le meilleur système aujourd’hui.

Pourquoi précisément 29€ ? Évidemment que tu peux augmenter le prix, mais c’est pour simplifier le calcul.

Si aujourd’hui tu veux vivre de YouTube, à combien de personnes tu dois vendre ce produit chaque mois ? Maximum 100 personnes. Ça te fait 2 900€ par mois, et j’ai compté large pour inclure les charges.

Donc pour vivre de YouTube, d’un blog, d’un podcast ou d’Instagram, tu n’as pas besoin d’avoir des millions de vues chaque mois, d’investir énormément d’argent en pub pour faire entrer des nouvelles personnes dans la machine ni même besoin de prendre le risque de rater ton produit.

Et 100 clients si tu as 1 000 abonnés ça te fait un taux de transformation de seulement 10%. C’est quelque chose de très simple à atteindre sur le long terme. Si tu es différent des autres, que tu construis une audience de fan qui t’aime et qui aime tes produits, je t’assure que c’est largement faisable. Dis-toi qu’un taux de transformation en dessous de 5% est considéré comme « nul » quand tu t’adresses à un trafic chaud.

Alors, sur le long terme, autant te dire que 10% c’est très atteignable en travaillant un peu.

Pourquoi c’est si simple mais personne n’y pense ?

Bonne question. Mais aujourd’hui tu as 3 facteurs qui peuvent faire gonfler tes revenus. Tu as le prix de tes produits, la fréquence d’achat de tes clients et le nombres de clients.

Sauf que 95% des personnes qui se lancent sur le web ne pensent qu’à ce dernier facteur, celui du nombre de clients et donc du trafic. Mais comprends bien une chose : il est beaucoup plus facile de doubler la fréquence d’achat de tes clients en sortant plus fréquemment un produit que de doubler ton trafic.

En plus c’est un chiffre qui n’est pas associé aux revenus. Si tu gagnes 1 000€ avec 1 000 abonnés, tu ne vas pas obligatoirement gagner 2 000€ avec 2 000 abonnés. En revanche, si tu sors 2 produits ans l’année au lieu d’un seul, tu as plus de chance de vendre plus.

 

Le mot de la fin

Pour moi aujourd’hui la meilleure façon pour vivre de YouTube c’est bel et bien la dernière que je t’ai proposé là. Tu n’as pas besoin de chercher des millions de vues ou de créer des tunnels de vente. Il te suffit de créer une audience fan autour de ton personnage et de ton projet.

Sortir un produit par mois, soit sous forme de paiement soit sous forme d’abonnement à 29€ et de le vendre à 100 clients pour générer 2900€/mois.

Encore une fois, ça peut entrer dans énormément de thématique différente : des cours d’anglais, des cours de yoga, des cours de guitare, des mini-conférences sur le référencement, la rédaction web, du coaching sportif, diététique, etc.

Le seul truc que tu dois faire une fois que tu as tes 100 clients, c’est remplacer les clients qui s’en vont par de nouveaux.

L’objectif premier que tu dois avoir c’est de viser très long terme. De te dire « ok, j’ai des compétences, je vais me créer une audience de fan que je vais accompagner pendant des années« . Oui oui, tu as très bien lu. DES ANNÉES !

Regarde aujourd’hui, est-ce que les entreprises de ta région changent de clients tous les 3 mois ? Bien sûr que non. Alors pourquoi sur Internet on a cette manie de toujours vouloir faire entrer et sortir des nouveaux clients ? Moi je pense que c’est dû au tunnel de vente.

Donc maintenant c’est à toi de fonctionner d’une manière différente, pour réussir différemment des autres.

Un grand merci à Tony pour son article 🙂 . N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et à visiter Blogueur Malin.

 

Créativement,

 

Aurore

  •  
    15
    Partages
  •  
  • 13
  • 2
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur “Peut-on vraiment vivre de Youtube en 2018 ?

  1. Super interessant comme technique 🙂

    En effet, on entends que ça : ‘plus de traffic’, ‘se faire connaitre’, ‘amener des gens sur votre site’,… Mais avant tout, faut aussi avoir quelque chose à vendre ^^ Sinon, ça sert à rien.

    Et j’avoue que je suis de celle qui a attendu LONGTEMPS avant de proposer un produit. Et je me bat encore avec moi même.

    Je suis sur le point de sortir un service de coaching sur Lemons and Bananas. aaah trop excitée !

    Bref, merci Aurore, merci Tony 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *