La to do list ne sert à rien

La to-do-list ne sert à rien

Combien de fois me suis-je répété d’acheter du pain en rentrant, pour au final, l’oublier sur le chemin du retour ? Pour pallier ce problème, j’ai utilisé pendant des années la “liste de choses à faire”, aussi appelée check liste ou to do list. Ce soi-disant « must » de l’organisation, est-il vraiment si utile à l’entrepreneur en force, ou en puissance, que vous êtes ? Je ne crois pas, non !

::::::::::

C’est vrai qu’elle donne, à court terme, la sensation de vider sa tête des pensées redondantes, de type « tu dois faire ceci, pense à faire cela », survenant à n’importe quel moment, mais rarement au bon ! Elle a quelque chose de rassurant, cette liste supposée nous préserver de l’oubli. Et quelle satisfaction à chaque ligne barrée ! J’ai pourtant décidé de m’en débarrasser et de la remplacer par davantage de confiance en moi, en seulement 4 étapes simples.

::::::::::

 

Je l’ai rayée de ma vie

La to do list donne une sensation d’apaisement, mais seulement sur l’instant. Dès que l’on se sent submergé à nouveau, on éprouve le besoin d’une autre dose. Pire : l’angoisse de l’oubli nous gagne lorsqu’on n’a pas sa to do list sur soi, comme un fumeur sans clope un dimanche en fin d’après-midi.

Jamais je n’aurais eu l’idée de mettre en doute l’efficacité de la to do list, tant elle est admise par le plus grand nombre. Puis je me suis rendue compte un jour qu’elle m’angoissait plus qu’elle ne m’apaisait. Elle n’avait pas de besoin d’être hyper longue, ni hyper urgente, pour me mettre la pression. Alors je me suis dis : et si j’arrêtais carrément ? Tomberais-je dans les méandres de la désorganisation ? Mon business s’effondrerait-il ? A priori pas…

En l’éliminant de mon quotidien, j’ai découvert que :

  • je n’oubliais pas plus de choses avec ou sans ma to do list,
  • j’étais moins stressée,
  • je perdais moins de temps sur ma journée, car je n’avais plus à écrire et à consulter de liste de choses à faire,
  • je n’avais ni plus, ni moins, de satisfaction à réaliser mes tâches.

Vous vous dîtes que j’ai une capacité à m’organiser naturellement ? Que mon cas fait exception ? Que vous, en revanche, vous ne pouvez pas vous passer de to do list ? Et bien détrompez-vous : je suis une bordélique de la vie (mon fiancé peut, malheureusement pour lui, en témoigner) et j’ai un tempérament hyper lunaire (j’ai la tête ailleurs tellement souvent que je mets régulièrement des vents à tout le monde). Alors je suis très, très loin de faire exception ! Mais comment faire pour ne (presque) rien oublier, me direz vous ?

 

Le secret : être dans le présent et croire en soi

Tout simplement, je reste dans le moment présent et je garde confiance. Le problème avec la to do list, c’est qu’on lui attribue notre pouvoir. Par manque de confiance en soi, on se repose sur une liste. Est-ce acceptable de croire en soi si peu que l’on préfère se fier à un bout de papier ? Remettons les choses à leur place : vous savez ce que vous devez faire, avec ou sans liste.

 

Mais comment canaliser le flot de pensées redondantes ?

 

>> 1 <<  Garder confiance.

Vous pouvez compter sur vous-même et suivre votre instinct, rappelez-vous en ! Votre cerveau est un outil merveilleux. Il vous dirigera vers le bon rayon du supermarché pour vous rappeler ce que vous deviez acheter. Il vous fera remarquer ce titre sur le journal, pour vous rappeler de déclarer vos revenus. Retrouvant sa liberté, il fera même naître des idées nouvelles. Ce n’est pas immédiat, surtout après des années de to do list. Mais autorisez-vous à essayer, à vous entraîner. Les résultats vous feront prendre davantage confiance en vous, créant ainsi un cercle vertueux.

 

>> 2 <<  Revenir constamment dans le présent.

Cette étape va de paire avec la une. Suivre son instinct nécessite d’être dans le moment présent. Si votre esprit est à hier ou à demain, il n’y aucune place pour les choses à faire ou penser ici, maintenant. Vous avez d’ailleurs oublié d’acheter le pain en rentrant à cause de cette cogitation constante.

 

>> 3 <<  Agir dans le présent.

Appelez-le comme vous voulez : instinct, intuition, inconscient, cerveau… si quelque chose vous vient en tête maintenant, c’est probablement que c’est le meilleur moment pour le faire, du moins, pour le commencer. Là encore, vos résultats vous feront gagner en confiance.

 

>> 4 <<  Si vous oubliez quelques choses, acceptez !

Avec ou sans liste, il vous arrivera quelquefois d’oublier de faire un truc. Rien de pire pour votre estime de vous même que de vous blâmer pour quelque chose de totalement humain. Au lieu de ça, rebondissez : il y a toujours une solution !

 

Ainsi, j’ai arrêté de perdre du temps et de me stresser avec les to do list, mais en plus, j’ai gagné en confiance en moi et en bien-être. Car oui, le moment présent, c’est la garantie de plus de sérénité.

 

Et vous ? Vous êtes plutôt to do list ou intuitif ? Est-ce que vous utilisez d’autres outils ? J’adorerais savoir !

 

Créativement,

 

Aurore

  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *