L’été est là et les envies de vacances qui vont avec…

Mais quand on est à son compte, difficile de lâcher prise sans culpabiliser. À une époque, je ne pouvais pas le faire sans me coller l’étiquette “procrastinatrice” sur le front !

Tu sais quoi ? Y’en a marre de vanter les mérites de la productivité et de blâmer la procrastination.

Le monde de l’entrepreneuriat est saturé de message culpabilisant du style “travaille quand les autres dorment” et, désolée de le dire, c’est totalement à côté de la plaque.

Procrastinatrice : l’étiquette que je m’étais auto attribuée

Je suis capable de rester sur mon ordinateur 15h d’affilé, puis de n’avoir aucune productivité le jour suivant et donc de remettre à plus tard ce qui aurait pu être fait le jour même.

Ma productivité est très variable selon les jours et les semaines, allant de tout à rien. Et à cause de ça, je me suis sentie anormale, inadaptée, pendant des années. Je pensais que j’étais tout simplement la reine des procrastinatrices.

Combien de fois m’en suis-je voulu de n’avoir rien fait de ce qui était prévu ?

Combien de fois ne suis-je pas parvenue à être créative et inspirée alors que c’était noté dans mon agenda ?

Toi aussi, tu as peut-être éprouvé cette culpabilité ?

Tu as peut-être déjà regretté ces moments ou tu pouvais soulever des montagnes, travailler des heures durant sans faiblir, et tu t’en es voulu de ne pas être capable de retrouver cette énergie ?

Toi aussi, tu es capable de te surmener juste pour te prouver que tu n’es pas fainéant ?

Et la semaine suivante, tu es incapable de produire ? Pas d’inspiration, pas de motivation.

être procrastinatrice n’était pas le problème

Je suis tombée sur cette vidéo de Kyan Khojandi, qui m’a inspiré le podcast de la semaine.

Elle m’a aidée à mettre des mots sur mon problème.

Je ne suis pas procrastinatrice. J’ai juste mon propre rythme de travail que je dois comprendre et apprendre à accepter pour en tirer le meilleur. Quand tu remets une chose au lendemain, c’est peut-être juste que tu n’as pas respecté ton propre rythme de travail.

Adieu Productivité, bonjour Créativité

Et soit dit en passant : parlons de créativité plutôt que de productivité.
Parce que quand on est entrepreneur, c’est bien de cela qu’il s’agit. J’en parlé sur Instagram dernièrement :

Voir cette publication sur Instagram

Dans un monde où la productivité est une obsession, je crois que nous passons à côté du meilleur outil qui soit : notre créativité ! A force de vouloir produire davantage on passe totalement à côté de notre créativité. Je suis passée par là et j’ai perdu beaucoup de temps et d’énergie à vouloir augmenter ma productivité alors que j’aurais mieux fait de me concentrer sur ma créativité. Nous ne sommes pas des cafetières Nespresso, notre potentiel d’être humain s’exprime à travers notre créativité !!!
#epanouissement #productivité #etreproductif #sorganiser #sérénité #mieuxetre #lacherprise #zenitude #paixinterieur #ancrage #momentpresent #organisation #serenite #sedepasser #productivity #créativité #création #creation #créations #créativité #créatif #créateur #créative #inspirationdujour #créer #create #art #artiste #artist #design
PS : si tu crées ton business-passion, j’ai des petits cadeaux pour toi & un blog avec tous mes meilleurs conseils ! Prend toi un thé et consulte le lien dans ma description 🙂

Une publication partagée par Aurore [ Marguin Design ] (@marguindesign) le


Tu es à ton compte, ce qui fait de toi un créateur et non une machine à produire (tu n’es pas une cafetière Nespresso).

Et c’est normal de ne pas être créatif de 8h à 18h du lundi au vendredi. Ça ne fait pas de toi un membre de la Team Procrastination. Et ça fait tellement du bien de le savoir.

Je sens que mon potentiel est libéré depuis que j’ai pris conscience de tout ça !

Au programme de ce podcast

  • On commence par quelques astuces créativité inspirées de la vidéo de Kyan Kohjandi
  • Puis on entre dans le vif du sujet : travailler à son rythme en dépit des conditionnements de l’école et du salariat.

Pour aller plus loin, tu peux aussi consulter :
– cette interview de Sandra Boré sur le burn-out de l’entrepreneur
– cet article pour se déculpabiliser et passer en mode vacances (et procrastiner très fort 😉 )

Tu es libre de partager cet article, surtout si tu penses à une personne que cela pourra intéressée !

Créativement,

Aurore

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •